30 juillet 2015 ~ 0 Commentaire

Chauffeur de taxi au volant pour Uber

taxi3

L’ensemble de la presse a récemment relayé une information selon laquelle entre 35% et 50% des taximen (pour les journaux les plus enthousiastes) avaient opté pour une collaboration avec la plateforme de transport illégal Uber.

Que d’anciens chauffeurs de taxi soient au volant pour Uber n’est évidemment pas un scoop, mais pour que l’information soit complète, il est indispensable de remettre les choses en perspective.

Qui sont ces anciens chauffeurs de taxi ? La plupart d’entre eux sont, ce que l’on appelle dans le jargon des taxis, des anciennes « plaques chocolats » c’est à dire, des taxis de la périphérie bruxelloise qui n’ont pas le droit d’opérer sur le territoire des 19 communes, ni stationnement, ni maraude.

Pourquoi sont-ils passés chez Uber? La raison principale est très simple à comprendre opérer à Bruxelles avec un taxi périphérique, les rend facilement identifiables pour les contrôleurs de la région de part leur voyant lumineux et leur immatriculation alors qu’avec uber le véhicule devient totalement anonyme et par là, très difficile à identifier et si en plus, on peut par la même occasion s’affranchir des charges qui pèsent sur les collègues, c’est tout bénéf !

Que toute la presse se soit jetée sur ce pseudo-scoop livré par Michaël Willemaers porte parole d’un parti embryonnaire en mal de notoriété à savoir « La Droite«   en reprenant les chiffres que ce dernier balance sans la moindre vérification, n’est qu’à moitié étonnant en cette période de vacances et de vaches maigres pour les rédactions mais pas très sérieux !

Un autre exemple des informations fournies par ce « reporter à sensation »

willemaers

 

Sam Bouchal

sambouchal@hotmail.com

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus