25 août 2015 ~ 2 Commentaires

Nous ne monterons pas les marches de votre échafaud !

révolte2

Depuis maintenant 18 mois Uber organise la mise en relation de particuliers possédant une voiture avec des clients afin de les inciter à effectuer des prestations de taxi à Bruxelles pour son compte.

Condamnée mais pas hors d’état de nuire…

En 2014, la firme américaine a été condamnée par le Tribunal de Commerce et a reçu injonction de cesser son activité déclarée illégale sous peine d’une astreinte de 10 000€ par infraction constatée (Uber en rit encore à gorge déployée)autant dire une piqûre de moustique sur un éléphant. En 2015, c’est le Tribunal de Police qui prononçait un jugement condamnant un chauffeur Uber pour exercice illégal de la profession de chauffeur de taxi, condamnation entraînant la saisie définitive de son véhicule.

Réagissant à ces condamnations au micro de TéléBruxelles le ministre en charge du taxi, Pascal Smet, reconnaissait du bout des lèvres que cette société agissait en toute illégalité. Dans la même interview, celui-ci laissait sous-entendre qu’il travaillait à une nouvelle réglementation plus favorable. Cette interview a bien sur eu pour conséquence d’anéantir l’effet dissuasif des condamnations prononcées.

Laxisme des autorités, Uber a reçu le message 5/5

Cet été, encouragé par l’inaction des autorités pour ne pas dire une certaine complaisance du Cabinet Smet, Uber annonce sans complexe qu’elle entend braver une autre réglementation celle encadrant les limousines.Il faut savoir que la réglementation bruxelloise distingue très clairement le transport haut de gamme par limousine de celui du taxi. En effet, les limousines opèrent sous contrat de 3 heures et 90€ minimum par prestation.

En annonçant le service UberX , la société américaine entend clairement agir selon ses propres règles à savoir un tarif horokilométrique et une prise en charge telle que pratiquée par les taxis avec une décote afin d’être moins cher que ces derniers.

pêcheur

La coupe était déjà pleine, l’arrogance et le cynisme des dernières sorties de la firme US font que les syndicats mis sous pression, par une base en colère et de plus en plus difficile à canaliser, ne peuvent plus se contenter du pourrissement de la situation et se voient dans l’obligation d’agir dans un climat hautement explosif.

C’est ainsi que le 16 septembre 2015 en concertation avec leurs collègues anglais, français et espagnols des actions tournantes seront organisées et ne prendront fin que lorsque le droit qui s’impose à tous sera enfin rétabli.

Les dégâts occasionnés par Uber aux investissements consentis de bonne foi par les indépendants afin d’être en conformité avec la réglementation ne pourraient être justifiés par aucun argument. Rappelons que les autorités ont reconnu par la publication d’un arrêté que la licence de taxi constituait bel et bien un fond de commerce.

Loin d’être corporatiste ce combat est celui d’un modèle social

Le secteur regrette d’avance les immanquables désagréments que les mouvements entraîneront. Loin d’être un combat corporatiste la lutte que mènent aujourd’hui les taxis est celle de tous les travailleurs salariés ou indépendants qu’ils se soient rendu compte ou pas encore du danger de l’économie « on-demand » en français, le retour du travail payé à la tâche.

Quelle est donc cette nouvelle société que l’on veut nous vendre où ceux qui se sont conformés aux lois et règlements seraient décimés ou ruinés au profit des voyous et des hors-la-loi fussent-ils milliardaires et en col blanc.

À l’intention de nos dirigeants, le secteur envoie ce message « Nous ne sommes pas prêts à monter tête basse, yeux bandés vers l’échafaud pour nous faire exécuter. Si nous devons mourir, ce ne sera pas sur la pointe des pieds, nous mourons en ayant eu la fierté d’avoir combattu pour nos droits et pour une cause légitimes ».

S.B.

2 Réponses à “Nous ne monterons pas les marches de votre échafaud !”

  1. Bravo les taxis montrent l’exemple a bas Uber et son économie d’esclave a la fin il y a qu’uber Goldman sachs qui gagne aux diable ces voyous de la silicon valley


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus