01 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

Une Table ronde pour une première mise au point

 cfdt

De la table ronde qui s’est tenue aujourd’hui sur la lutte contre la fraude fiscale et sociale dans le secteur du transport rémunéré de personnes, il ressort deux choses importantes qui n’ont pas de lien direct avec l’objet de cette rencontre proprement dit mais avec la communication en direction de la presse.

Lors de cette réunion qui réunissait beaucoup de monde puisqu’outre les Ministres Tommelein, Van Overtveldt et Borsu étaient représentés l’ONSS, l’ISI, l’INASTI, le SIRIS ainsi que la Magistrature.

J’ai personnellement interpelé les services de l’ONSS concernant les informations qui sont sorties dans la presse, il y a une quinzaine de jours, affirmant que 84% des travailleurs dans le taxi étaient des indépendants.

Il nous a été confirmé que les chiffres sont strictement à l’opposé, il y a bien 84% de travailleurs salariés et 16% d’indépendants dans le secteur du taxi (dès lors soit la source s’est mal exprimée, soit la presse a mal compris).

Cette première mise au point faite, nous avons fait part de notre étonnement quant à la qualification d’indépendant des travailleurs qui reçoivent des ordres de transport, sont payés, notés et le cas échéant sanctionnés par Uber.

Il en ressort qu’il ne s’agit pas d’une étude mais que sur base des affirmations faites par Uber à l’administration concernant la nature des relations qu’ils ont avec les chauffeurs, ceux-ci devraient être considérés comme indépendants, statut qui devra être confirmé après enquête.

A la lumière de ce qui précède, il faudra considérer que cet article de 7sur7  par exemple est une fausse information.

S.B.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus