18 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

Indignation ou bien diversion?

smet

La semaine écoulée a été riche en sorties médiatiques et révélations chocs.

Tout commence  le mercredi 14 octobre 2015 avec une interview donnée par le DG de Uber Bruxelles dans les colonnes de La Libre.be, ce dernier déclarait  je cite :  « Dans la capitale belge le Ministre bruxellois Pascal Smet a confirmé que ce système est légal à Bruxelles » il parle bien sûr de la parade à la mort de Uberpop rebaptisé UberX.

article

Les représentants du secteur n’ont pas tardé à demander des explications au Ministre qui leur a démenti les propos que lui prête Uber mais n’a pas jugé bon de le faire publiquement chose que l’on peut comprendre s’il fallait démentir toutes les contrevérités serinées par la firme US on y passerait l’essentiel de son temps.

UberX que le secteur taxi, rappelons le a dénoncé comme étant tout aussi illégal que le service auquel il succède, le défunt Uberpop.  Pour plus d’explications je vous renvoie au blog de Marcel Sel (ici) qui a obtenu le jugement du Tribunal de Commerce de Bruxelles condamnant la firme américaine le 23 septembre dernier.

Dernier coup d’éclat en date, c’était ce samedi dans le journal télévisé de 13h de la RTBF (ici)

Une opération d’infiltration en caméra cachée menée par des chauffeurs de taxi se faisant passer pour des candidats chauffeurs dans les bureaux bruxellois de Uber enregistrent une entrevue d’ « embauche » où ils se font clairement expliquer qu’en réalité le service UberX ne diffère en rien du service Uberpop condamné par la justice. Le représentant de Uber ajoute même qu’ils continueront à faire du taxi, vous avez bien lu faire du taxi !

Le reportage se termine par l’interview de deux chauffeurs, excédés par les informations qu’ils venaient de récolter,  se laissant aller à avertir que des actions violentes pourraient avoir lieu si en dernier recours ils n’étaient pas entendus et que le jugement du Tribunal de Commerce n’était pas appliqué dans toute sa rigueur.

Ce qu’on peut trouver étrange dans cette histoire c’est que l’on se soit polarisé sur deux phrases condamnables et condamnées par le secteur, aucune allusion à la violence ne peut être tolérée. (Le secteur des taxis bruxellois a organisé cette année deux manifestations internationales réunissant plus de 1000 taxis sans incident majeur ni violence).

Il faut ramener les choses à leur juste proportion,  ces propos n’engagent que leurs auteurs. Il est étonnant que cette levée de boucliers déplace les projecteurs sur ces faits passant complètement sous silence l’essentiel. Voir (ici) et (ici) l’opération de diversion des députés MR.

Dans ce reportage,  le représentant de Uber tient quand même des propos laissant penser qu’il existerait une complicité entre le Ministre et une entreprise qui cherche à implanter un service illégal.

Il semble que la vraie question que pose le reportage de 7 à la Une (ici) est :  Pascal Smet a-t-il, oui ou  non, collaboré à l’établissement d’un contrat visant à contourner une ordonnance régionale ?

D’autre part, il est étonnant  de voir Messieurs De Wolf et Dilliès, membres de l’opposition et donc censés crier au feu à la moindre fumée,  ne pas se saisir de l’occasion pour mettre le gouvernement en difficulté. Ils font même tout le contraire, occultant une question importante volant par la même occasion au secours du Ministre de la mobilité, ce qui, on en conviendra est plutôt inhabituel de la part de l’opposition.

De là à en conclure que l’adversaire du MR est aujourd’hui plus le secteur du taxi que la majorité en place, il y a un pas que je ne franchirais pas… Mais…

 S.B.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus