13 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Les dix principales plaintes des chauffeurs Uber.

londonsSource :  THE MEMO

Dans cette publication, je me suis contenté de retranscrire vers le français les états d’âme et angoisses des chauffeurs Uber londoniens.

Tiré du forum UberPeople.net d’expression anglaise à l’origine.

Uber n’inquiète pas seulement les chauffeurs de taxi: les chauffeurs Uber londoniens ont aussi partagé leurs préoccupations concernant l’application.

Le portrait dans la presse : c’est les taxis contre les chauffeurs Uber: une division claire, chaque groupe en complet désaccord avec l’autre mais des conversations sur le forum Uber People.net montre une toute autre réalité.

Il y a quelques semaines nous avons donné l’opportunité aux chauffeurs de taxi de parler d’Uber et ils ont soulevé des questions opportunes dont les soucis sur le contrôle des chauffeurs, la sécurité des passagers et le salaire. Ce qui est surprenant, c’est que certains chauffeurs Uber expriment eux aussi les mêmes inquiétudes.

Voici 10 des préoccupations clés vues sur UberPeople.net  que les chauffeurs Uber londoniens ont concernant leurs employeurs,

1. Il y a trop de chauffeurs

 Abu:     Il y a trop de chauffeurs maintenant

Rojinas:  Ils continuent à engager des chauffeurs  et cela se terminera par des recettes mer*****

Alan:   Il y a trop de chauffeurs. Aujourd’hui  j’ai commencé à 8.00 il est maintenant 12.20 et je n’ai  eu qu’une seule course. L’année dernière à cette époque je gagnais plus de £300 par jour. Il y a plus d’offres et la demande reste la même.

Shaykhwaz:     Je commence à 6.00,  fais quelques petites courses minables  à £5/6, ensuite j’attends une autre course. Fixant l’écran de mon app., je vois de nombreux chauffeurs partout à Londres au moins 2/3 voitures dans chaque rue.

 

2 .De nombreux chauffeurs n’ont pas les qualifications requises

 Ianhutch01: Les clients se font rouler par de nombreux chauffeurs pas trop honnêtes. {Uber} pense plus à la quantité qu’à la qualité.  A long terme cela les détruira.

Hogster: D’après ce que je peux voir, Uber n’est absolument pas concerné par le look de ses chauffeurs, aucune formation pour les nouveaux chauffeurs (location privée). Les chauffeurs sont abandonnés à leur sort.

TrueuberX: Uber n’est pas concerné par qui sont ses  » partners » tant que les 20% sont perçus.

3. Dû à leur nombre énorme, pour  gagner leur vie, les chauffeurs doivent travailler un nombre insensé d’heures

 Chris George:  Il faut travailler un nombre insensé d’heures pour pouvoir payer les factures, laissant très peu de temps pour le reste tel que du temps avec la famille, les études etc. Après avoir été envahi par des bannières publicitaires de Uber me disant “Gagnez jusqu’à £1200 par semaine”, j’ai pensé  faire un essai. J’ai travaillé pendant 2 mois 12 heures par jour, 6 jours semaine. J’étais occupé la plupart du temps et acceptais la majorité des courses. Une fois toutes les factures payées telles que la location du véhicule, le diesel, les amendes, les divers dégâts occasionnés au véhicule et les différentes autres petites dépenses, je travaillais pour moins de £5/h. Cela avant toutes autres diminutions telles que les TAXES. Je suis certain que de nombreuses autres personnes comme moi ont fait un essai basé sur les mensonges d’ Uber vantant combien d’argent ont pouvait gagner.

WTTennent: Depuis que je travaille pour Uber, j’ai compris la cupidité et la corruption de cette société. Ils ont complètement dupé leurs chauffeurs, il y en a trop et maintenant de nombreux chauffeurs luttent pour ne même pas gagner leur vie.

Hogster: Ici avec  le coût du carburant et le coût de l’achat/location/leasing d’une voiture, peut-être qu’un chauffeur temps plein aurait  besoin de 8 jours semaine!

Jack Dunphy: Ils savent que les chauffeurs ont investi beaucoup de temps, d’argent, d’efforts et qu’il est très difficile de partir car cela ne pourrait qu’empirer. Tous cela n’a pas de sens “Vous gagnerez autant” des promesses finalement vides de tout sens.

4. Les chauffeurs sont conscients de leur manque de connaissances du métier

 Abu: Certains chauffeurs Uber ne savent pas où aller car nous ne faisons aucune  formation de connaissance topographique. Je pense qu’il devrait y avoir un tel test.

WTTennent: Si vous devenez chauffeur de taxi ou  chauffeur privé à Londres, vous devez connaître le topographie de la ville. Vous ne pouvez pas être complètement dépendant du GPS. Même l’app. Waze à laquelle  de nombreux chauffeurs Uber font confiance et qu’ils utilisent n’est pas assez  fiable.

UberLuxbod: Comme à ses débuts, Uber aurait dû garder son test de connaissances et cela aurait permis  aux chauffeurs moins qualifiés de travailler dans un van ou à moto jusqu’à atteindre les connaissances requises.

5. Les chauffeurs n’ont aucune transparence sur le suivi des tarifs et des prélèvements

 knowledgeboy Je viens de découvrir qu’Uber modifie et adapte le prix des courses qu’ils doivent nous verser sans d’abord  en avertir le chauffeur. Ceci doit sûrement être illégal. Des montants qui nous sont tout simplement volés!

AmExec: On vient de me retirer £15 de mon relevé hebdomadaire sans aucune explication

Jack Dunphy: Je peux me tromper mais ces £5/£10, ces petites sommes qu’Uber prend à ces chauffeurs se fait de manière régulière (imaginez les sommes ponctionnées  aux chauffeurs dans le monde entier)

eric_london: Il est insupportable qu’ Uber agissant ainsi  dans le dos de ses chauffeurs. Ils déduisent les frais d’annulation sans en avertir les chauffeurs qui le constatent quand ils reçoivent leur fiche  de salaire par mail. “Si vous voulez faire cela,  ne prélevez plus  les £5 pour frais d’annulation”.

6. Tout le monde n’est pas en faveur du prix dynamique

 « Les  majorations de prix provoquent des comportements malhonnêtes de la part des chauffeurs et entraînent des baisses d’évaluation et des plaintes de la part des passagers ».

 UberLuxbod:  Par tous les moyens,  introduire des tarifs un petit peu plus élevés pour encourager les chauffeurs à rouler le soir et la nuit. Il est préférable d’avoir des tarifs fixés dans une moyenne raisonnable de la profession et d’avoir un petit supplément,  comme font les Black Cabs. Ou comme effectivement Addlee qui a un tarif minimum plus élevé à certaines heures.

Trueuberx: “Si on a une course raisonnable disons à £1,80/mile et 50p/min dans le West End et aux heures de pointes une augmentation max. 1.5. Cela ne serait-il pas mieux que d’attendre l’enclenchement des tarifs majorés. Ainsi chauffeurs et passagers, tous deux seraient contents.”

Sniper: A cause de ces tarifs dynamiques ridicules, Uber perd de nombreux clients et les 40 mille chauffeurs dans les rues se bâteront bientôt pour ces courses à £1,25/mile. (ils sont en réalité 95 mille)

Keepitreal: Avez vous vu toutes ces plaintes sur Twitter? Des critiques de nombreux passagers parmi lesquels un grand nombre effectuait une première course. Je pense qu’Uber n’appliquera plus aussi rapidement  ces prix dynamiques. Cela pourrait avoir à long terme des effets négatifs pour nous tous.

7. Les comptes usurpés est un problème connu

 BJK1903:  J’avais reçu une course de Brixton (2 hommes costauds) à un prix majoré de X 2.5.  Ils m’ont fait circuler à travers Londres, fenêtres ouvertes, musique à fond. La course a duré 4 heures. Je savais que quelque chose ne tournait pas rond. Bref, le prix de la course £479.

Aujourd’hui par mail, je suis convoqué au bureau et Uber a supprimé la course, donc pas de salaire. J’ai perdu mon temps, de l’argent, du carburant. Merci Uber. En tant que chauffeur comment peut-on savoir si la course est payée avec une carte frauduleuse ou pas? Après tout c’est Uber qui nous envoie les courses.

Sniper: Ces deux gaillards utilisaient l’app. avec des informations d’une carte de crédit volées. Pas de chance. Développer un  6e sens prend du temps!

Zee_Chacha_D: Quelque chose de similaire m’est également arrivé.

8. Les chauffeurs voient vraiment des failles dans la manière de travailler d’Uber

 BigRed: Chaque fois que je reçois une course et quand j’arrive au lieu de prise en charge rien ne me dit  où le client veut se rendre bien qu’il a introduit la  destination. Cela semble insensé car pendant le temps d’attente je pourrais optimiser mon trajet.

J’ai l’air d’un idiot quand le client me dit “allons-y” et que je suis en train de pianoter sur mon écran et dois admettre que je ne sais pas où je dois aller.

Knowledgeboy: Lors de la réunion de bienvenue on nous a dit d’attendre 5min et ensuite de demander au client  s’il voulait annuler la course ou démarrer le compteur.                                 Primo, attendre met le chauffeur de mauvaise humeur ce qui entraîne une mauvaise évaluation…

Secundo, je pense que cela dessert les autres chauffeurs – pour autant que je sache Uber n’est pas un service de pré-réservation.

Tertio, cela dessert aussi les chauffeurs. Si je passe 50% de mon temps à essayer de trouver le client.

eric_london: Je quitte dès que j’en ai la possibilité. Le client a toujours raison et  me*** pour les chauffeurs: c’est ce qu’Uber fait maintenant. J’ai perdu mon temps, du carburant en attendant  ces stupides clients qui n‘apparaissent jamais et ils poussent sur la touche help et tout recommence.  Usager heureux, chauffeur  roulé!!!”

9. Uber se fout de nous avec une sanction de 10min

 Haider: Je viens de recevoir ce message d’Uber: A partir d’aujourd’hui si vous ratez deux courses à la suite cela nous indiquera que vous n’êtes pas disponible et vous serez désactivé pendant 10 min. Si vous changez d’avis et souhaitez à nouveau être en ligne, vous pourrez le faire après 10min d’attente.

Snoodles88: C’est se foutre de nous, parfois on est dans une zone de prix dynamique et il vous envoie une course au tarif normal. J’en ai marre de c ****¨. Je rends la voiture le 22 et vais me trouver un autre boulot.

faisal.ahmed: Uber m’a envoyé le même message. J’ai piqué une crise. Honnêtement, ces mecs sont culottés. Je suis encore plus frustré par les mots utilisés dans leurs messages. Ils se foutent vraiment de nous. J’ai déjà envoyé des mails les accusant d’envoyer des messages menaçants, c’est exactement cela.

Tahj: Uber se fout de nous, nous les chauffeurs londoniens! En introduisant les 10 min “Sinbin”, il nous font travailler à perte. Il faut faire quelque chose.

10. Un syndicat un petit  espoir ou pas ?

 Keepitreal: Je n’ai pas le courage de me syndiquer. Cela serait un suicide pour ma carrière.

faisal.ahmed: J’aimerais  faire le poids contre eux mais c’est perdu d’avance.

Ces critiques proviennent de profils anonymes de chauffeurs Uber londoniens. Le memo ne peut pas confirmer ces allégations qui ont été transmises à Uber pour commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus