22 décembre 2016 ~ 0 Commentaire

Uber le marketing ne résiste pas à la réalité

cacahuete

Le coup de maître d’une entreprise comme Uber  et de celles qui s’appuient sur ce que l’on appelle l’économie des plates-formes ne réside pas dans sa technologie qui n’a somme toute rien de révolutionnaire même si son application de mise en relation est plutôt bien foutue. Non, son coup de maître c’est d’avoir réussi à rendre inutile la délocalisation d’un secteur indélocalisable, à savoir le secteur des services. Comment ? Tout simplement en relocalisant, en important les conditions de travail du tiers monde pour les appliquer à ce secteur d’activité et voilà le tour est joué.

C’est sans précédent, une entreprise aux vues hégémoniques déclare à tous les pays de cette planète que son développement et son business model sont au-dessus de ces considérations vulgaires que sont  leurs lois, règlements ou modèle sociaux. Que leurs textes sont trop anciens et que dorénavant seules les règles édictées par Uber prévalent, c’est à prendre ou à laisser ! Comprenez bien que si les parlements sont élus par les peuples, Uber est lui élu par le client et mandaté par l’investisseur.

Le marketing et une armée de lobbyistes ont clairement et fermement fait passer le message. Les politiques qui tenteront de se dresser sur leur passage sont avertis et un certain nombre de Ministres du transport (au Canada deux ont été remerciés pour manque de docilité) et de Maires de grandes villes (De Blasio à New York) en ont fait les frais. La méthode est simple voir simpliste, faire passer ses opposants pour des technophobes attardés ennemis de la jeunesse ou de l’innovation ou des deux et ça marche ! Ou du moins ça a marché quatre années durant.

Souvenez-vous de ce qu’on pouvait lire sur Twitter, Faceboock et toute la toile lorsque les taxis du monde entier se sont soulevés. C’était à celui qui ferait le plus grand buzz, s’amusant des déboires de ces « salauds de taxis », vomissant à grand renfort de « like » sur cette « sous-profession faite de sauvages incultes et dont la barbarie n’a pas d’équivalent dans l’histoire de l’humanité » !

Alors qu’une partie de la Silicon Valley  élabore la formule magique qui transformera tous les salariés en jobistes, un peu à l’instar de ces migrants sans papier, qui avec leur petite sacoche à outils, attendent en grappes fébriles au coin de la rue qu’un bourgeois ouvre la portière de son auto pour les embaucher à la journée ou à la tâche. Les consommateurs heureux de payer trois, quatre euros, des services qu’en réalité ils subventionnent avec leurs impôts sans même sans rendre compte. Et oui, Messieurs Dames ce que les multinationales soustraient à l’impôt, c’est vous qui le compensez par des prélèvements toujours plus élevés pour ceux qui n’ont pas de possibilités d’y échapper. Le bon peuple euphorique ne s’apercevait alors pas encore que si la formule aboutit et qu’elle est validée par nos élites gouvernantes autour d’un bon repas offert par des lobbyistes courtois et avenants, et bien cette formule, elle leur sera appliquée à tous !

Aujourd’hui, un certain nombre de médias semble se réveiller en sursaut d’un cauchemar qu’ils ont eux-mêmes vendu comme le rêve d’un avenir radieux.  Est-ce suite au mouvement de révolte de chauffeurs de la société américaine ? Ces chauffeurs qu’Uber prétend fièrement avoir sorti du ruisseau ? Quels ingrats !

Les chauffeurs de taxis doivent se sentir un peu vexés de se dire que des dizaines de grèves et manifestations tout autour du monde ont finalement eu bien moins d’impacts sur l’opinion et  qu’une seule grève de protestation de chauffeurs Uber aura suffi à dévoiler l’envers du décor de l’uberisation heureuse ! Au moins sur cette mission, ils auront incontestablement été plus efficaces que les taxis.

Mais finalement peu importe pourvu que les consciences se réveillent et que nos politiques cessent d’avoir plus peur pour leurs fauteuils et mandats que pour la pérennité de notre modèle social !

S.B

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus